Découvrez les stars de demain

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Les nations titrées au Tournoi Maurice Revello : La Colombie (5/12)

3 avril 2024

Les nations titrées au Tournoi Maurice Revello : La Colombie (5/12)

A l’occasion de sa 50e édition, qui se déroulera du 3 au 16 juin 2024, le Tournoi Maurice Revello ouvre son livre d’histoire. Depuis sa fondation en 1967, la compétition a vu passer 70 nations différentes dans son histoire. Parmi elles, douze ont remporté la compétition. Certaines une seule fois, d’autres à plusieurs reprises, avec des parcours surprenants, héroïques ou attendus. Jusqu’à la mi-mai, retrouvez sur notre site internet une fois par semaine une rétrospective d’une nation vainqueure du Tournoi dans son histoire. Et cela continue aujourd’hui, avec la Colombie.

LA COLOMBIE AU TOURNOI MAURICE REVELLO


14 participations :

19811996199719992000200120032004200620102011201320142022

Vainqueure en :

199920002011

Avec 14 participations, la Colombie est la deuxième nation sud-américaine qui compte le plus d'apparitions au Tournoi Maurice Revello derrière le Brésil. Sur ces 14 participations, la sélection des Cafeteros a réussi à atteindre la finale à 5 reprises, soit un ratio supérieur à une finale tous les 3 tournois. Les Colombiens en ont remporté 3, dont 2 consécutives en 1999 et 2000, passant même tout près d'un incroyable triplé en 2001 avant de s'incliner face au Portugal. Il leur a fallu attendre 2011 ensuite pour de nouveau être titrés. Ces victoires sont restées dans les annales du Tournoi Maurice Revello.

LES ANNEES TITREES


1999 - Première finale, première victoire :

Tenante du titre, l'Argentine remet sa couronne en jeu lors du Tournoi Maurice Revello en 1999. Une édition au plateau très relevé, composé notamment de la France, du Brésil, des Pays-Bas, et du Portugal. Mais c'est une autre sélection qui se distingue lors de cette édition. Emmenée par une grande majorité de joueurs locaux, la Colombie atteint la finale du Tournoi pour la première fois. Après avoir accroché le Portugal (1-1), les Colombiens viennent à bout des Pays-Bas (2-1) et de l'Argentine (1-0) en phase de poules, avant d'éliminer le Mexique en demi-finale (1-0). En finale, ils retrouvent sur leur route... les Argentins, pour un choc sud-américain.
Intense et rugueuse, la rencontre ne déroge pas à la tradition des confrontations entre pays d'Amérique du Sud. Revancharde après sa défaite en poules, l'Argentine prend les devants par l'intermédiaire de Turdo juste avant le repos. En seconde période, la Colombie pousse et finit par trouver la faille à l'aube du dernier quart d'heure grâce à Montano, plus jeune joueur sur la pelouse. Dos à dos à l'issue du temps réglementaire, les deux équipes doivent passer par une interminable séance de tirs au but que remportent les Cafeteros (1-1, 6-5 tab), qui s'adjugent le trophée pour la première fois.
Nommé troisième meilleur joueur de l'édition, Tressor Moreno est l'un des grands artisans de ce succès colombien. L'attaquant, auteur de 2 buts, s'est illustré tout au long de la compétition. Il deviendra par la suite international A à 32 reprises (7 buts) et embrassera une carrière de globe-trotter. Au total, Moreno portera les couleurs de 12 clubs différents, dont le FC Metz et les deux clubs de Cali (Deportivo et América).


2000 - Un doublé historique :

En 2000, la Colombie arrive au Tournoi en tenante du titre, avec pas moins de 8 joueurs ayant déjà pris part à la victorieuse édition 1999. Déjà dotée d’une certaine expérience, la sélection est emmenée par le duo de coaches Reinaldo Rueda - Eduardo Lara sur le banc, tous deux habitués du Tournoi. Un vécu dont les Colombiens vont parfaitement tirer profit. Avec 11 buts marqués et 4 victoires face à l'Irlande (1-0), le Ghana (4-2), la Côte d'Ivoire (3-1), et une dernière aux tirs au but en finale contre le Portugal (1-1, 3-1 tab), les Colombiens impressionnent par leur qualité technique et leur détermination, qui les guideront vers un deuxième sacre consécutif et indiscutable.
Ils réalisent ainsi le doublé en conservant leur titre. Emmenés par une génération dorée, les Cafeteros marquent de leur empreinte le Tournoi au début du nouveau millénaire et même quelques années avant. Parmi les joueurs passés par la compétition entre 1996 et 2000, ils sont 8 à prendre part au premier sacre de l’histoire de la sélection colombienne lors de la Copa América 2001. Preuve du talent des jeunes sud-Américains.
Fer de lance de cette équipe, Malher Tressor Moreno se fait de nouveau remarquer. En 2000, l’attaquant s’offre une performance rare dans l’histoire du Tournoi en étant élu meilleur joueur tout en remportant le trophée du meilleur buteur. Un « doublé » que seuls neuf joueurs peuvent se targuer d’avoir réalisé, dont Alan Shearer (1991), Rui Costa (1992) ou encore Thierry Henry (1997).


2011 - Dans le sillage de James Rodriguez :

A un an de souffler ses 40 bougies, le Tournoi offre pour sa 39e édition un plateau alléchant : France, Portugal, Mexique, Colombie, Côte d'Ivoire, Italie... Le tirage au sort se veut lui aussi généreux en accouchant d'un groupe de la mort : Colombie, Côte d'Ivoire, Italie et Portugal. Les Cafeteros de James Rodriguez ne se laissent pas intimider. Deux nuls face au Portugal et l'Italie (1-1) et une large victoire devant la Côte d'Ivoire (4-1) les envoient dans le dernier carré. En demi-finale, c'est au tour du Mexique de subir la loi des joueurs d'Eduardo Lara (2-1). La Colombie rejoint en finale l'équipe de France, tombeuse notamment du Mexique (4-1) et de la Chine (4-0).
Très disputée, la finale se refuse longtemps à ses deux prétendants. Après l'ouverture du score de Steeven Joseph-Monrose, les Colombiens poussent et à 2 minutes du coup de sifflet final, Duvan Zapata égalise. C'est donc aux tirs au but que les deux équipes doivent se départager. Galvanisée par son égalisation et en pleine confiance, la Colombie remporte cette séance et tient son 3e sacre dans la compétition.
Alors âgé de 19 ans, James Rodriguez est la star de cette équipe. Arrivé au FC Porto un an auparavant, il a déjà démontré des qualités très largement au-dessus de la moyenne. Un talent qu'il confirme lors du Tournoi. Etincelant tout au long de l'édition et auteur de 2 buts, James est logiquement nommé meilleur joueur de la compétition. Sous les couleurs de Porto, du Real Madrid et du Bayern Munich entre autres, il remporte une Ligue Europa, deux Ligues des champions et sept titres nationaux notamment.

Le fil d'infos

27 mai 2024

La jeunesse dorée ukrainienne

27 mai 2024

La liste de l'Arabie Saoudite pour le Tournoi Maurice Revello 2024

26 mai 2024

Hugo Sanchez (1975 & 1976) : « Le Tournoi m'a énormément aidé à grandir"

26 mai 2024

Tournoi Maurice Revello 2024 : informations et accréditations

25 mai 2024

La cinquantième édition du Tournoi Maurice Revello sera arbitrée exclusivement par des femmes !

24 mai 2024

« Tournoi Maurice Revello - 50 ans d'histoire » : Le documentaire anniversaire

24 mai 2024

Conférence de presse : Coup d'envoi de la 50e édition du Tournoi Maurice Revello !

23 mai 2024

Les nations titrées au Tournoi Maurice Revello : La Côte D'Ivoire (9/12)

20 mai 2024

La liste de l'Ukraine pour le Tournoi Maurice Revello 2024

20 mai 2024

La liste de la France pour le Tournoi Maurice Revello 2024

Nos partenaires