Découvrez les stars de demain

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Le top 100 des joueurs passés par le Tournoi Maurice Revello : 55e à 51e

22 février 2024

Le top 100 des joueurs passés par le Tournoi Maurice Revello : 55e à 51e

A l’occasion de sa 50e édition, qui se déroulera du 3 au 16 juin 2024, le Tournoi Maurice Revello ouvre son livre d’histoire. Depuis sa fondation en 1967, la compétition a vu passer de nombreux talents. Plus de 2000 sont devenus internationaux A et parmi eux, certains sont même entrés dans l’histoire du football. Pour célébrer son anniversaire, le Tournoi remet au goût du jour son top 100 créé en 2017. Jusqu’au 29 mars, retrouvez sur notre site internet le classement des 100 plus grands joueurs passés par le Tournoi réactualisé et dévoilé par tranches de cinq joueurs. Et cela continue aujourd’hui, avec le classement de la 55e à la 51e place.

55e : Paul Gascoigne (Angleterre) - Tournois 1987 & 1988

Les éditions 1987 et 1988 marquent les deuxième et troisième participation de l'Angleterre au Tournoi Maurice Revello. Après une quatrième place obtenue en 1987, les Young Three Lions échouent en finale face à la France de David Ginola et Didier Deschamps l'année suivante. Présent lors de ces deux éditions, un certain Paul Gascoigne se fait remarquer par sa palette technique et inscrit deux buts lors de ces éditions, à chaque fois contre le Maroc. Le jeune espoir de Newcastle prend alors la direction de Tottenham suite au Tournoi 1988. Il y remporte une Coupe d'Angleterre en 1991 puis poursuit sa carrière à la Lazio Rome et aux Glasgow Rangers, où il remporte quatre trophées. En équipe nationale, Gascoigne totalise 57 sélections.

54e : Carlos Mozer (Brésil) - Tournois 1980 & 1981

Un doublé mémorable. Vainqueur du Tournoi en 1980 puis en 1981, le Brésil signe une performance alors inédite dans l'histoire de la compétition : conserver son titre. En 1980, c'est une Seleção composée de onze futurs internationaux qui remporte l'édition. L'année suivante, l'illustre sélectionneur Telê Santana mène son équipe vers un nouveau sacre. Point commun de ces deux succès : Carlos Mozer. Le défenseur brésilien, alors à Flamengo, est un cadre de cette jeune et talentueuse sélection auriverde. Ce n'est que six ans après le Tournoi qu'il rejoint l'Europe et le Benfica, où il effectue deux passages entre 1987 et 1989, puis de 1992 à 1995. Entre-temps, une expérience de trois saisons à l'Olympique de Marseille, où il remporte trois titres de champion de France. Il est également champion du Portugal à deux reprises avec le Benfica.

53e : Adriano Leite Ribeiro (Brésil) - Tournoi 2002

Douzième participation, sixième sacre. Avec une moyenne d'une victoire sur deux participations, il ne fait pas bon participer au Tournoi Maurice Revello lorsque le Brésil y est aussi présent. L'édition 2002 de la compétition en est une nouvelle preuve. Emmenée par Daniel Alves, Diego Ribas, Maxwell ou encore Adriano, la Seleção remporte haut la main la compétition. Auteur de deux buts, l'attaquant brésilien est déjà bien connu des suiveurs du football, lui qui a débarqué en Europe, plus précisément à l'Inter, un an auparavant. Prêté à la Fiorentina puis à Parme avant de s'imposer au sein du club intériste, Adriano empile les buts en Serie A. Les trophées aussi, puisqu'il est champion d'Italie quatre fois consécutivement entre 2006 et 2009 avec les Nerazzurri. Il est également vainqueur de la Copa América en 2004 avec le Brésil.

52e : Ludovic Giuly (France) - Tournoi 1996

Battue en finale par le Brésil en 1995, l'équipe de France se présente revancharde au Tournoi Maurice Revello édition 1996. Les Bleuets se hissent en finale et ont l'occasion d'effacer le revers subi l'année précédente puisqu'ils retrouvent... le Brésil. Mais une fois de plus, la Seleção punit les Français et s'adjuge un nouveau titre, malgré la présence chez les Tricolores de trois futurs internationaux A, dont Ludovic Giuly. Le milieu offensif, auteur de deux buts durant le Tournoi, évolue alors à l'Olympique Lyonnais. Il rejoint l'AS Monaco deux ans plus tard, où il entre dans l'histoire du club : 239 matches, 61 buts, trois trophées et une finale de Ligue des Champions en 2003. Une compétition qu'il remporte trois ans plus tard sous le maillot du FC Barcelone. Passé également par l'AS Roma et le Paris Saint-Germain, Giuly totalise 17 sélections avec l'équipe de France.

51e : James Rodriguez (Colombie) - Tournoi 2011

En 2011, le Tournoi Maurice Revello réunit un plateau de haut niveau : France, Colombie, Portugal, Italie, Mexique, Côte d'Ivoire... Comme souvent dans l'histoire de la compétition, les Bleuets se hissent en finale mais tombent sur une équipe talentueuse et sans complexe : la Colombie de James Rodriguez. Supérieurs techniquement, les Cafeteros s'imposent aux tirs au but et remportent l'édition. Le meneur de jeu, capitaine de cette équipe, est élu meilleur joueur après avoir livré un Tournoi de grande classe. Pensionnaire du FC Porto, il y remporte huit trophées avant de rejoindre l'AS Monaco, puis le Real Madrid et le Bayern Munich, où il glane quatorze titres. Capé à 96 reprises avec sa sélection, il brille également sous le maillot colombien, notamment lors de la Coupe du Monde 2014, où il inscrit un but d'anthologie face à l'Uruguay.

Le fil d'infos

23 mai 2024

Les nations titrées au Tournoi Maurice Revello : La Côte D'Ivoire (9/12)

20 mai 2024

La liste de l'Ukraine pour le Tournoi Maurice Revello 2024

20 mai 2024

La liste de la France pour le Tournoi Maurice Revello 2024

19 mai 2024

Tournoi Maurice Revello 2024 : informations et accréditations

17 mai 2024

Le Tournoi Maurice Revello, la Sud Ladies Cup et StadiumGO : l'aventure continue pour une troisième année de suite !

16 mai 2024

Le Tournoi Maurice Revello comme tremplin pour le Mexique

13 mai 2024

Les nations titrées au Tournoi Maurice Revello : Le Chili (8/12)

12 mai 2024

La liste du Mexique pour le Tournoi Maurice Revello 2024

6 mai 2024

César Luis Menotti s'est éteint

24 avril 2024

Les nations titrées au Tournoi Maurice Revello : Le Mexique (7/12)

Nos partenaires